DOSSIER D’INFORMATION

INITIATIVE WA LIBERTE 4 AND DEGGO DEFAR

COMPTE RENDU DE LA RENCONTRE

L’an deux milles dix neuf

Le dix-sept aout à seize heures

 L’Initiative AND DEFAR LIBERTE 4 s’est réunie à la grande salle du Centre Culturel de Liberté 4

ORDRE DU JOUR :

  1. Informations
  2. Mise en place du comité d’initiative pour l’organisation du forum
  3. Divers

ETAIENT PRESENTS :

Amadou DIAW

Cheikh Tidiane DIALLO

Moustapha DIACK

Ousmane DIOP

Aldiow DIOP

Pape Mesta ANNE

Abdou NDIAYE

Souleymane FALL

Abdou A. DIATTA

Mamadou Boye DIALLO

Moctar MBOW

Mamadou DRAME

Moussa SENE

Yoro SY

Adama SOW

Papa Abdou DIOP

Pape DJITE

Birima GUEYE

Mambaye GAYE

Papa Assane DIOP

Papis DRAME

Cheikh A. NDIAYE

Ngagne Demba SARR

Aliou KONATE

Mamadou SARR

Ibrahima CISSE

Yankhoba MANE

Abibou LO

Ahmed DIAL

Oumar NIANG

Abordant le premier point de l’ordre du jour, Amadou DIAW (Père THIPI), ouvrant la séance, a salué et remercié l’assistance de leur présence.

Il a eu aussi à placer un mot pour tous ceux qui étaient empêchés et se sont signalés dans le Groupe.

Ensuite il a tenu à expliquer à l’assistance les raisons de la mise en place du Groupe WhatsApp qui étaient surtout d’essayer de rassembler le maximum d’habitants du quartier dira-t-il.

En effet, ce sont les forces vives de la Cité qui, ont constaté, et nombre d’habitants avec elles, la dégradation de notre environnement.

Par ailleurs il expliqua qu’il avait profité de la finale du tournoi organisé par M. Al Diaw DIOP, Président de l’Association « LES RETROUVAILLES » pour commencer la sensibilisation en informant le Délégué et le Président du Conseil de quartier par téléphone a t-il expliqué.

D’après lui le Délégué de quartier avait même pris la parole lors de cette finale en insistant sur le rôle que doit jouer la jeunesse pour la prise en charge des problèmes du quartier.

La disposition d’un répertoire de plus de 150 (cent cinquante) personnes a été la raison de mettre en place ce Groupe WhatsApp dont le but n’est aucunement la mise en place d’une autre structure mais d’essayer de rassembler les habitants pour réfléchir et proposer des solutions de sortie de crise sur beaucoup de plan et combattre l’oisiveté

Puis les débats sont ouverts par des interventions relatives aux maux de la Cité et les éventuelles solutions.

Prenant le parole Abdou DIOP a axé son intervention sur les problèmes de la périphérie de la Cité et a suggéré à l’assistance que le volet FOOTBALL ne prenne pas le pas des débats.

Quant à Cheikh DIALLO, il a parlé du cadre de vie avec un diagnostic objectif et sans complaisance. Il a pu relever quelques problèmes du quartier.

Prenant la parole Pape DJITE a également centré son intervention sur le cadre de vie, la sécurité et l’environnement.

Pour Birima GUEYE, il a soulevé quelques maux de la Cité et proposé des solutions dont la mise en place d’une structure qui sera chargée de mener les activités pour le bien-être de la Cité.

Yoro SY a proposé quelques solutions par rapport à la circulation dans la Cité et proposé de travailler pour notre quartier soit la plus verte du Sénégal.

 Moustapha DIACK a préconisé la sensibilisation pour le développement de la Cité et l’organisation de journées culturelles.

Pape Mesta ANNE a félicité Amadou DIAW pour la plateforme WhatsApp, a fait un historique de Liberté 4 par rapport aux associations qui ont eu à voir le jour. Il a aussi déploré le laxisme des associations pendant plus de 10 (dix) ans. Parlant avec le cœur, il a invité l’assistance à VIVRE ENSEMBLE, ouvrir les CŒURS et se dire la VERITE.

Pour Papis DRAME, la création d’un cadre et l’élaboration de lettres pour les 900 (neuf cents) maisons composant la Cité serait une bonne idée.

Prenant la parole Pape Assane DIOP, a fait le procès de haute facture des habitants de l’alentour du terrain de football qui sont victimes des ballons de 08h à 20h du soir. Il a aussi proposé des solutions pratiques pour la réhabilitation du terrain de football et une bonne organisation.

Cheikh A. NDIAYE a indexé l’homme, la personne humaine pour toute action. Il a invité l’assistance à impliquer davantage toute la population pour une appropriation de la chose publique et posé le problème de l’éducation des enfants dans les maisons.

Abordant dans le même sens Moussa SENE a soulevé la fuite de responsabilités des parents. Il a par l’occasion informé l’assistance du DAARA qu’ils ont mis en place pour les enfants et dont la participation (inscription et mensualité) est GRATUITE pour tous les enfants du quartier.

Intervenant dans les débats Souleymane FALL a mis l’accent sur le péril du patrimoine de liberté 4. Pour lui les SICAP auraient dû être un modèle de développement à l’instar de FANN, Amitié, Sacré Cœur. Il a aussi donner quelques causes de ce péril à savoir la pauvreté et l’absence d’éducation de base.

Il invite aussi à formaliser la chose et mettre en avant l’intelligence.

Pour Mamadou DRAME, le problème semble être la fuite de responsabilités, le manque de structures.

Yankhoba MANE est allé droit au but en se désolant de la peur des jeunes à diriger les structures. Il a proposé des séances de théâtres pour responsabiliser certains jeunes.

Ousmane DIOP remet tout à l’homme. Il a prôné pour l’ACTION.

Mamadou DIALLO, avec un pragmatisme inédit, a demandé une intégration de tous les présents dans le comité directeur.

Abibou LO est revenu sur l’historique des rencontres et a fustigé le fait que les mêmes personnes assistent aux différentes rencontres de la Cité. Il a aussi proposé des solutions pour la résolution des maux du quartier.

Aliou KONATE a salué l’initiative et s’engage.

Ameth DIAL a donné des solutionsde forme comme de fond pour mener à bien et réussir le projet.

Relativement au deuxième point de l’ordre du jour, l’assistance a proposé un collège qui provisoirement mènera les activités.

Composition du collège :

Yankhoba MANE

Yoro SY

Abibou LO

Assane DIOP

Aliou KONATE

Ameth DIAL

Cheikh A. NDIAYE

Papis DRAME

Enfin en divers, l’implication des déménagés et des nouveaux du quartier dans les politiques, la présence des femmes, la mise en place du comité, l’organisation du forum entre autres en ont été les points.

L’ordre du jour étant épuisé, la séance est levée à 19h 46mns.

Coordonnateur :                                                                                                Secrétaire de séance :

Amadou DIAW                                                                                                             Yoro SY